Le médecin légiste face à la datation de la mort 9 novembre 2017

JEAN-SÉBASTIEN RAUL, PROFESSEUR DE MÉDECINE LÉGALE, DIRECTEUR DE L’INSTITUT DE MÉDECINE LÉGALE, LABORATOIRE ICUBE - UNIVERSITÉ DE STRASBOURG 

Lors de la découverte d’une personne décédée, le médecin légiste est sollicité pour déterminer les causes de la mort mais également pour estimer le délai post-mortem. Contrairement à ce que les séries et films diffusent, ce délai est donné avec un intervalle de quelques heures. Nous reviendrons sur l’historique de la datation de la mort et sur les éléments utilisés par le médecin légiste pour établir cette datation.




Début de la vidéo
Cochez la case pour indiquer le début de lecture souhaité.

Table des scores

Cliquez ci-dessous pour actualiser les informations.