Colloque Soft Machine - 02 - Canterbury : école, scène ou « invention journalistique » ? (Aymeric Leroy) Nov. 20, 2020

Colloque « Soft Machine, Robert Wyatt et la scène de Canterbury : un regard différent sur le rock dans les années 1960 et 1970 »

Organisation : Jacopo COSTA (docteur de l'université de Strasbourg, percussionniste), Elsa GRASSY (maître de conférences en études amériainces à l’université de Strasbourg) et Pierre MICHEL (professeur en musicologie à l'université de Strasbourg, saxophoniste)

Soutiens : LabEx GREAM (université de Strasbourg), UR 3402 ACCRA (université de Strasbourg) et Faculté des Arts de l'université de Strasbourg.

Comité scientifique : Jacopo Costa, Philippe Lalitte, Pierre Michel, Nicolò Palazzetti

Support technique et montage des vidéos : Vincent Kuster, Ruben Marzà, Arnaud Zeller

Résumé :
Que désigne-t-on sous l’appellation de « scène », ou « école », de Canterbury ? Un style musical codifié, réductible à certains traits stylistiques de composition et de thématiques récurrentes dans ses textes ? Ou est-elle avant tout, voire exclusivement, l’émanation d’un cercle restreint de musiciens, dont la période d’activité circonscrirait dans le temps l’existence ? Faut-il, au-delà des incontournables Soft Machine, Caravan et quelques autres, inclure aussi Gong, avec lequel les liens sont essentiellement
généalogiques ? Quid des héritiers, revendiqués ou désignés, aux quatre coins du monde ? Et la musique de Canterbury appartient-elle à un passé révolu, ou se conjugue-t-elle au présent, et même au futur ?

Biographie :
Aymeric Leroy est le co-fondateur de la revue Big Bang, créateur du site Internet Calyx et l’auteur de plusieurs ouvrages aux éditions Le Mot et le Reste, dont « RockProgressif » (2010) et « L’École de Canterbury » (2016).




Start video
Check the box to indicate the beginning of playing desired.

Scoreboard

Click below to refresh the information.